grande-mosquee-1

 

 

Il y a très longtemps vivait dans un grand palais un Roi musulman. Il était toujours accompagné de son fidèle ami et conseiller, un homme très sage qui aimait Allah et qui donnait des conseils au Roi quand il avait des problèmes.

A chaque fois qu’un malheur arrivait au Roi, son ami le consolait en lui disant :

- « Ce n’est pas grave, Roi, c’est un bien d’Allah ! ».

Le roi ne comprenait pas toujours et il lui arrivait de se facher. Un jour, en allant à la chasse, le Roi se blessa et perdit 2 doigts. Tout le monde criait :

- « Quel malheur !! Pauvre Roi !! »

Sauf l'ami du roi qui s’approcha et lui dit :

- « Mon Roi, ne pleurez pas comme ça ! Ce n’est pas trop grave, il vous reste encore des doigts ; c’est un bienfait d’Allah !! »

Le Roi avait très mal et se mit très en colère :

- « Conseiller ! Tes paroles ne me plaisent pas ! Au lieu de me consoler, tu dis que ce qui me fait mal est un bienfait d’Allah ! Qu’on l’emmène en prison !!! » .

Le Roi prit un nouveau conseiller et oublia celui qu ’ il avait fait jeté en prison. Des années plus tard , il partit dans la forêt se promener avec toute sa troupe quand des cannibales sauvages les attaqua. Le chef des sauvages ordonna :

- « Capturez moi tous les hommes en bonne santé. Par contre, ceux qui ne sont pas complets, libérez les car je n’aime pas les handicapés !! »

Tout le monde fut capturé, sauf le Roi car il lui manquait 2 doigts. Triste, il rentra seul au château. C’est alors qu’il se rappela que son premier Conseiller était toujours en prison et alla vite le rechercher .

« Ô, mon brave Conseiller, pardonne moi de t’avoir laissé si longtemps en prison . Tes paroles étaient pleines de vérité ! Je suis en vie grâce aux 2 doigts qui me manquent : c’est un bienfait d’Allah mais je n’avais pas compris tout de suite’ Acceptes tu mes excuses, car c’est toi le plus sage !! »

Le conseiller, heureux que le Roi avait compris que tous les malheurs qui lui étaient arrivés était un bien pour lui de la part d’Allah, lui répondit :

- « Mon Roi, ne t’excuse pas de m’avoir mis en prison, c’est un bienfait pour moi !! ».

Le Roi, étonné, lui dit :

- « Mais, tu n’es pas faché contre moi ?? Je t’ai puni pour rien et ce, pendant des années. »

Le Conseiller, toujours aussi sage, lui répondit en souriant :

- « Mon Roi ! Si j’étais resté auprès de vous, les cannibales m’auraient fait prisonnier et je serais mort !! Tout est un bienfait d’Allah, même si on ne le comprend pas tout de suite ! ».