555797_510654365683789_40584677_n

 

Les problèmes de sommeil sont fréquents : 31 % des bébés ont des nuits perturbées et 27 % ont des difficultés d'endormissement. Des bébés qui ne trouvaient pas le sommeil se sont endormis quasiment instantanément avec cette technique, témoignent des jeunes mamans, d'autres qui se réveillaient passent pratiquement des nuits complètes…

En fait, il semble effectivement que l'emmaillotement facilite le sommeil de bébé. Cette position pourrait lui rappeler les limites du ventre de maman et calmer ainsi des angoisses : car le fait de se retrouver dans un grand lit vide, plein d'espace est un stress pour bébé.

De plus, les réveils nocturnes sont parfois liés à des mouvements désordonnés des bras, le "réflexe de Moro". L'emmaillotement permettrait alors de faire disparaître la cause, favorisant le sommeil.

Mais attention à ne pas comprimer bébé! Il s'agit seulement de maintenir son petit corps enserré dans un cocon. Trop serrer la couverture pourrait être dangereux, alors allez-y doucement.

Seul problème : déshabituer bébé. Lorsqu'il a pris l'habitude de s'endormir de cette façon, difficile de changer ce rituel en grandissant. Les professionnels conseillent d'y aller progressivement : en laissant d'abord un bras libre, puis le second… Je vous rappelle qu'on doit stopper l'emmaillotement quand le bébé commence à contrôler ses membres et à gigoter, soit vers 3 mois.

Si vous avez peur de vous y mettre, il existe des couvertures spéciales emmaillotage, qui facilitent grandement la tâche. Vous pourrez vous les procurer sur Internet, en cherchant un peu.