Résultat de recherche d'images pour

 

Dieu dit : « Et luttez pour Dieu avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui qui vous a élus ; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés ‹Musulmans› avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la prière, acquittez l’aumône légale et attachez-vous fortement à Dieu. C’est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître ! Et quel Excellent Soutien ! » (sourate 22, le Pèlerinage, Al-Hajj, verset 78).

 

Le jihad est un mot qui est souvent mal compris et son sens est souvent déformé. Beaucoup de non musulmans ne comprennent pas cette expression et lui donnent un sens déformé, pour porter atteinte à l'Islam et aux musulmans.

 

Mais alors, qu’est-ce que le Jihâd ?

 

Le mot jihad, ca ne veut pas dire "la guerre sainte, la guerre pour Dieu", comme on l'entend beaucoup ! Il signifie la lutte, comme lorsque tu fais un effort. Les mots utilisés dans le Coran pour désigner la guerre sont "Harb" et "Qital". Car le jihad se traduit par une lutte, un effort, mais contre soi-même, contre les mauvais penchants de ton âme, qu'on appelle "nafs". Quand tu fais des efforts pour être gentil, pour être juste, quand tu luttes pour faire le bien autour de toi, tu fais le jihad. Quand tu te retiens de crier sur ta petite soeur car elle cassé ton jouet, c'est également le jihad : tu en sera récompensé incha Allah ! Mais si tu te laisse emporter et crie quand même sur elle, puis que tu regrette et demande pardon à Allah (puis à ta petite soeur ensuite!), alors c'est aussi une forme de jihad.

 

Le jihad consiste aussi à protéger la foi des croyants et leurs droits. Ainsi, dans des cas extrèmes, le jihad peut devenir une guerre ; l'islam est la religion de la paix, mais ce n'est pas pour cela qu'elle doit accepter l'oppression! L'islam nous demande de faire tout ce que l'on peut pour éliminer les tensions et les conflits, et toujours par des moyens pacifistes, en trouvant des accords ou en discutant par exemple. La guerre doit être la toute dernière possibilité Si la partie adverse fait du mal aux musulmans et les tue, et ne veut pas faire de compromis ni n'écouter aucune proposition, il sera bien obligé de libérer nos frères et soeurs du massacre injuste ! Et en tous les cas les musulmans ne doivent pas faire du mal à ceux qui ne leur en souhaite pas, ou à ceux qui n'en ont pas les moyens! Dans l'histoire de l'islam, le prophète saws et ses compagnons as ont toujours, autant que possible, résisté à l'oppression et lutté pour la liberté, avec des moyens non violents!

 

Parlons d'ailleurs de la guerre ! Comme nous venons de voir, la guerre est permise en islam, uniquement lorsqu'il y a une atteinte grave à d'autres musulmans, dans le but de les proteger et de protéger leurs droits, et uniquement si tous les autres moyens pacifiques ont été tentés, sans résultat. C'est la dernière solution, en cas d'urgence, et elle doit être évitée le plus possible! On ne doit jamais faire la guerre pour convertir des gens de force, ou pour voler des terres ou des richesses, c'est interdit! Elle doit être utilisée uniquement pour le bien, c'est-à-dire défendre des personnes, leurs droits et leur liberté.

 

Voyons maintenant les règles de la guerre en islam :

1.Être suffisamment fort pour que l’ennemi vous craigne et ne vous attaque pas.
2.Ne pas attaquer en premier. Faire le plus possible pour la paix.
3.Combattre uniquement ceux qui combattent. Aucun mal ne doit attenidre les non-combattants. Les armes de destruction massive ne doivent pas être utilisées.
4.Cesser d'attaquer dès que la partie adverse propose à la paix.
5.Respecter les accords faits entre les deux partis aussi longtemps que la partie adverse les respectent.


Dieu dit explicitement : « Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez point. Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs ! [...] Le Mois sacré pour le mois sacré ! — Le talion s’applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. » (sourate 2, la Vache, Al-Baqarah, versets 190 et 194).

 

Tu as certainement entendu quelque part, que le jihad était en fait du terrorisme. Des hommes tuent des gens innocents, pris au hasard, avec des armes ou en se suicidant eux-mêmes. L'islam interdit formellement de s'attaquer aux gens qui ne sont pas armés, et encore moins aux innocents, qui n'ont absolument rien fait! Le terrorisme n'est pas jihad mais fasad (de la corruption!). C'est totalement contre ce que nous apprend l'islam! Ils ne sauvent personne en agissant ainsi, au contraire ils augmentent le ressentiment des gens contre les musulmans et sèment la corruption sur terre. Dieu dit : « Et quand on leur dit : ‹Ne semez pas la corruption sur la terre›, ils disent : ‹Au contraire nous ne sommes que des réformateurs !› Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte. » (sourate Al-Baqarah, versets 11 et 12).

 

Si l'islam était pratiqué correctement partout dans le monde, tous les êtres humains, musulmans ou non, pourraient vivre ensemble, dans la justice, la paix et la confiance. Car notre belle religion nous apprend comment se comporter avec les autres, c'est-à-dire avec bonté, justice et chaleur. Les musulmans se comportent ainsi depuis des siècles. Les gens qui ont vécu avec ces pieux les aimaient pour leur tolérance, leur générosité et leur humanité.

 

Nous vivons en France, dans un pays où les musulmans co-habitent avec les non-musulmans. Pour cela il est très important d'avoir toujours un très bon comportement, afin de leur montrer la beauté de notre religion! On doit s'aider les uns les autres, pour toujours faire le bien et stopper toute agression, toute violence contre les innocents. C'est cela notre jihad !

 

Et Dieu est le plus Savant.