14 juin 2017

Les révisions

Résultat de recherche d'images pour "revision coran"



Il est rapporté dans le Sahih Boukhari que le Messager d'ALLAH Sallallahou 'Alayhi wa salam - a dit :
« Vous devez, alors, le réciter fréquemment, parce que le Coran échappe des coeurs des hommes plus rapidement que le font les chameaux (quand ils sont relâchés). » 

 

 

 

 

Retenir le Qurʾān se fait sur une période de 25 jours; à l’issue de ces 25 jours, il vous suffira de revoir la partie mémorisée une fois par mois. C'est le temps que prends le cerveau pour transférer une info dans la mémoire à long terme. Quelque soit la quantité de Qur’an que vous avez mémorisée, efforcez-vous de la relire quotidiennement durant cette période. Par relire, revoir seul les passages appris en vous assurant de ne faire aucune faute.

Si pour une raison vous n’avez pas pu revoir votre « nouvelle mémorisation » un jour donné, alors ne mémorisez pas de nouveaux versets ce jour là.

Vous ne ferez que rajouter de l’eau dans un verre fissuré. Et chaque jour que vous passez sans revoir la « nouvelle mémorisation », vous ne faites que fissurer davantage le verre jusqu’à ce que vous finissiez par oublier tout ce que vous avez appris.

Si vous ne revoyez pas une page mémorisée pendant sept jours consécutifs, revenez à l’étape « nouvelle leçon » et mémorisez à nouveau la page.

 

A l'échéance de ces 25 jours:

  1. Comptez le nombre de pages ou de parties (ajza, sg. juz) du Coran que vous avez déjà mémorisées.
  2. Déterminez une quantité spécifique des parties que vous avez mémorisées et que vous lirez tous les jours
    o Par exemple, si vous avez mémorisé la moitié de juz `amma (le 30e chapitre du Coran), lisez 2 pages de ce juz chaque jour. Tous les 5 jours, recommencez à nouveau à partir des deux premières pages.
    o Si vous avez mémorisé plus de pages, comme 3 juz, alors assurez-vous de commencer à lire la moitié d’un juz par jour (10 pages).
  3. Si vous maintenez votre lecture quotidienne (wird) vous réviserez tout ce que vous avez mémorisé en une semaine. Progressivement, vous réaliserez que votre mémorisation de ces chapitres se fortifie et reste frais dans la mémoire. Ainsi vous verrez que vous serez capable de vous souvenir plus facilement et plus rapidement d’un ayah (verset) d’une surah (chapitre).
  4. Rajoutez plus de pages au fur et à mesure de la mémorisation. Par exemple, une fois que vous avez fini de mémoriser tout le juz `amma, commencez à lire 4 pages de ce juz par jour. Tous les 5 jours, vous aurez fini de lire juz `amma, puis recommencez la lecture.
  5. Si vous avez mémorisé 3 juz et que vous avez fini de mémorisé 1 juz de plus, soit mémorisé 4 juz en tout, augmentez le nombre initial de 10 pages à lire par jour à 13 pages. Quand vous aurez terminé de mémoriser votre 5e juz, commencez à lire 16 pages par jour. Quand vous aurez mémorisé 6 juz, lisez 1 juz par jour. Au bout de 18 juz mémorisés, lisez 3 juz par jour. Arrivé à 24, lisez 4. Vous verrez qu’au fur et à mesure cela deviendra plus facile de lire autant de juz par jour. C’est juste une question d’entrainement.

 

 

Lors de l'apprentissage, récitez vos nouvelles sourates pendant les salat, et relisez les TOUJOURS juste avant de dormir, de façon à ce que ca soit la derniere chose que vous faisiez. Le cerveau l'intègrera en priorité incha Allah, je procède ainsi depuis toujours pour apprendre. Soubhan'Allah, même quand j'ai du mal à retenir une sourate entière, je la relis plusieurs fois avant de dormir (dans un mushaf de préference) et je la connais par coeur le matin suivant.

 

 Pour les enfants, vous pouvez écrire sur de petits morceaux de papier les titres des sourates qu'ils ont apprises, ou bien certaines parties du Coran délimitées (parce qu'entre réciter sourate an Nas et sourate al Baqara il y a une légère différence ^^), placer le tout dans un bocal et tirer au sort le soir la partie à réciter. 

 

Apprendre le Qur’an nécessite de faire des efforts à vie.

La révision est plus importante que la mémorisation.

Si vous sentez que vous ne maitrisez pas certains passages, révisez ces passages en priorité plutôt que de mémoriser de nouveaux passages.

 

 

source

source

Posté par Assya Hayati à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,


06 juin 2017

L'oubli

droit-oubli-cnil

 

 

Il fait partie de la nature humaine d’oublier, comme le poète arabe a dit :


"Il est seulement appelé l'homme (insan) à cause de son oubli (nasiyaan) et il est seulement appelé le cœur (Al-qalb) parce qu'il change si rapidement (yataqallib)."


Dans le passé il a été dit que le premier à oublier (awwal nasin) était le premier homme (awwal Al-nas), c’est à dire Adam (‘alayhi salam). L’oubli est quelque chose qui varie d’une personne à l’autre selon la nature de chaque individu; certains peuvent être plus distraits que d'autres. Certaines des choses qui peuvent aider à combattre l’oubli sont:




1. Se tenir loin du péché, parce que les mauvais effets des péchés aboutissent à une mauvaise mémoire et à l'incapacité de retenir la connaissance. L'obscurité du péché ne peut pas coexister avec la lumière de la connaissance. Les paroles suivantes ont été attribuées à Al-Shafi'i, qu’Allah lui fasse miséricorde :



« Je me suis plaint [à mon shaykh] Waki’ de ma mauvaise mémoire et il m'a enseigné de me tenir loin du péché.Il a dit que la connaissance d'Allah est une lumière et on ne donne pas la lumière d'Allah au pécheur. »



Al-Khatib a rapporté dans Al-Jami' (2/387) que Yahya ibn Yahya a dit : « un homme a demandé à Malik ibn Anas : " ô Abu ' Abd-Allah ! Y a-t-il quelque chose qui améliorera ma mémoire ? " Il a dit, ' si quelque chose peut l'améliorer, c’est de renoncer au péché. »



Quand une personne commet un péché, cela le submerge et cela mène à l'inquiétude et la douleur qui le tiennent occupé à penser à ce qu'il a fait. Cela engourdi ses sens et le distrait de beaucoup de choses avantageuses, y compris de la recherche de la science.

 




2. Evoquer fréquemment Allah, qu’Il soit glorifié, en faisant du dhikr, tasbih (subhanallah), tahmid (al-hamdu lillah), tahlil (la ilaha illallah) et takbir ('allahu akbar), etc. Allah dit (dans le sens du verset) : "…et invoque ton Seigneur quand tu oublies …" [Al-Kahf 18:24]

 




3. Ne pas trop manger, parce que trop manger amène la personne à trop dormir et à devenir paresseux et cela engourdi les sens, en plus de l'exposition au risque de maladies physiques. La plupart des maladies que nous voyons résultent de l'alimentation et de la boisson.


 

4. Certains des savants ont mentionné que certains produits alimentaires augmentent la mémoire, comme boire du miel, manger des raisins secs et mâcher certaines sortes de résine de gomme. 


L’imam Al-Zuhri a dit : « vous devriez manger du miel parce que c'est bon pour la mémoire. »

Il a aussi dit : « qui veut retenir les hadith doit manger des raisins secs. » (Dans Al-Jami' de Al-Khatib, 2/394).

Ibrahim ibn [nom omis] a dit : « Vous devriez mâcher la gomme de résine, parce qu'elle donne de l'énergie au cœur et débarrasse de la distraction." (Dans Al-Jami'  de Al-Khatib, 2/397).


Comme ils l’ont mentionné, une alimentation trop acide est une des causes de paresse et de faible mémoire.



5. Une autre chose qui peut aider la mémoire et réduire la distraction est la saignée (hijamah) au niveau de la nuque, comme cela est bien connu par expérience. (Pour plus d'information voir Al-Tibb Al-Nabawi de Ibn Al-Qayim). Et Allah est plus savant.

 

L’homme peut oublier certains versets puis s’en souvenir, ou quelqu’un peut les lui rappeler. Et il est meilleur qu’il dise : « on me les a fait oublier », d’après ce qui est rapporté du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) : « Qu’aucun d’entre vous ne dise j’ai oublié tel et tel verset, on lui a plutôt fait oublier. » (Muslim) C'est-à-dire que c’est le diable qui lui a fait oublier.

 

6. Limiter au maximum l'accès à internet. 

Le net regorge d'informations diverses et variées. Toutes ces stimulations saturent la mémoire à court terme, limitant la capacité d'apprentissage entre autre. Le fait de faire plusieurs taches en meme temps habitue notre cerveau à être sans arrêt déconcentré par un stimuli visuel ou sonore, et on quitte rapidement notre activité pour swicher à une autre, et ce sans arrêt. Cela modifie notre  façon de penser, de chercher les informations: on perd nos facultés de concentration, de mémoire à long terme et de lecture profonde.

Je ferai un article incha allah plus approfondi car les effets sont loin d'être anodins, d'autant plus sur des cerveaux en construction.

Posté par Assya Hayati à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 avril 2017

Les mérites et récompenses

 

 

Enseigner le Coran à son enfant est un devoir pour tout parent musulman.  Cette tâche est longue et semée d'embûche, mais elle sera récompensée par notre Seigneur par de multiples bienfaits, tant pour vous que pour votre petit muslim !

 

J'ai réuni en cet article la liste des mérites, wal hamduliLlah. Elle est non exhaustive, et je vous invite à commenter ci-dessous si vous en connaissez d'autres, je les ajouterai incha Allah.

 

 Quran,_Tunisia

 

1. Le Coran intercédera, le jour de la résurrection, pour ceux qui l'ont récité; il allègera si Dieu le veut notre peine et adoucira ce terrible moment.

Abou Oumama a entendu le messager (sala lahou aleyhi wa Salem) dire:
"Réciter le Coran, car le jour de la résurrection, il intercédera pour ceux qui l'ont récité"

 

 

 

2. L’apprentissage du Coran préserve du feu, le Prophète (صلى الله عليه و سلم)  a dit :

« Si on plaçait le Coran dans du cuir et qu’ensuite on le lançait dans le feu, il ne brulerait pas. »[Rapporté par Ahmad] 

Ibn Jawzi dit a propos de ce hadith : « Cela veut dire que celui qui a appris le Coran sera préservé du Feu. » [‘Arib alhadith, Ibn Jawzi]

 

 

 

3. Nous, les parents, tirons également de grands bienfaits. Si nous effectuons correctement notre tâche, Allah nous honorera d'une couronne de lumière et de vêtements magnifiques le jour de la Résurrection (ce jour où les gens ressusciterons nus et paniqués). Al-Hakim rapporta que Barîda a dit que le Prophète a dit :

«  Quiconque aura mémorisé, appris et mis en pratique le Coran, permettra à ses père et mère le jour de la Résurrection de recevoir une couronne de lumière aussi radieuse que le soleil, et d’être vêtus de deux habits plus précieux que toutes les richesses de ce bas monde. Ils demanderont : Pourquoi avons-nous été gratifiés de ces habits?’ Et on leur répondra : ‘C’est grâce à la mémorisation du Coran par votre enfant» (Abu Dawud et Ahmed) 

 

 

 

 

4. Celui qui connait et récite parfaitement selon les règles du tajwid aura la même récompense que les anges. ‘Â’ishah rapporte que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit :

« Celui qui excelle dans la lecture du Coran et le mémorise, sera avec les nobles anges messagers qui ne font qu'obéir à leur Seigneur. Celui qui lit le Coran avec difficulté et en hésitant dans sa lecture aura quand même deux récompenses. » [Al-Bukhârî (4937)]

 

Ibn Hajar dit en explication de ce hadith :

« Ibn At-Tîn a dit :« Le sens de « [il] sera avec les nobles anges messagers.» est qu’il mérite la même récompense […] Al-Khattâbî a dit : « Celui qui mémorise l’ensemble du Coran est comme celui qui est avec les nobles messagers, et celui pour qui cela est difficile mérite deux récompenses. » [Fath Al-Bârî (8/694)]

 

 

 

 

5. Plus l'on connait de versets, plus on s'élèvera dans les niveaux du paradis. Al-Khattâbî a dit :

« Il a été rapporté dans les récits [des pieux prédécesseurs] : le nombre de versets du Coran est égal au nombre de degrés du Paradis. Ainsi on dira à celui qui le lisait : élève-toi en fonction de ce que tu lisais comme versets du Coran. Celui qui lisait l’ensemble du Coran atteindra le plus haut degré du Paradis, et celui qui n’en lisait qu’une partie s’arrêtera au degré correspondant. La récompense sera donc fonction de la lecture. » [Macâlim As-Sunan (1/289)] 

Un hadith sahih précise que la récompense est attribuée à celui qui connaissait le Coran, et non le lisait seulement. D’après Abû Sa’îd Al-Khudhrî,  le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit :

« On dira [au Jour de la Résurrection] au lecteur assidu du Coran : « Lis et monte [les degrés du Paradis]. » Il s’élèvera alors d’un degré par verset, jusqu’à réciter le dernier verset qu’il connaissait. » [Sahîh Abû Dâwûd (1317)]

 

 

 

6. Le Coran nous apporte des centaines, et même des milliers de hassanates très facilement! Une seule lettre alourdira notre balance de 10 bonnes actions! Allahu akbar! Ibn Mas’ûd rapporte que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit :

« Celui qui lit une seule lettre du Coran obtient une bonne action et la bonne action a dix fois sa récompense. Je ne dis pas que "Alif Lam Mim" est une lettre, mais Alif (أ) est une lettre, Lam (ل) est une lettre et Mim (م) est une lettre. » [At-Tirmidhî et Ibn Mâjah]

 

 

 

7. Notre prophète nous élève dans cette Dounia, parmi les hommes. ‘Uthmân Ibn ‘Affân rapporte que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit:

« Le meilleur d'entre vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne aux autres. » [Al-Bukhârî]

 

 

 

 

 

 

source

Posté par Assya Hayati à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

06 mars 2016

Comment tracer les lettres?

4 Arabic Alphabet 3 Arabic Alphabet 2 Arabic Alphabet 01 Arabic Alphabet

8 Arabic Alphabet 7 Arabic Alphabet 6 Arabic Alphabet 5 Arabic Alphabet

12 Arabic Alphabet 11 Arabic Alphabet 10 Arabic Alphabet 9 Arabic Alphabet

16 Arabic Alphabet 15 Arabic Alphabet 14 Arabic Alphabet 13 Arabic Alphabet

20 Arabic Letters 19 Arabic Letters 18 Arabic Letters 17 Arabic Letters

24 Arabic Letters 23 Arabic Letters 22 Arabic Letters 21 Arabic Letters

28 Arabic Letters 27 Arabic Letters 26 Arabic Letters 25 Arabic Letters

 

 

 

source

Posté par Assya Hayati à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

31 juillet 2015

Les cosmétiques pour bébé sont des poisons!

108480870

 

Les fabricants essaient de nous calmer en inscrivant des mentions  « Sans Paraben », « Développée pour minimiser les risques de réactions allergiques », « Biodégradable », « Formule testée sous contrôle pédiatrique et ophtalmologique »,, « pH neutre pour la peau » mais des produits à risque entrent tout de même dans la composition de ces mêmes lingettes bébé !

 

 

Le plus gros problème reste l’étiquetage insuffisant. Les quantités ne sont pas inscrites et des mots tels que «hypoallergéniques » sont insensés « Cela signifie que les ingrédients sont moins susceptibles d’entraîner une réaction allergique à autre chose. Mais qu’est donc cet autre chose? Sur une bouteille de bain bébé, le terme n’a aucun sens. L’essentiel est que,« si on retirait certains ingrédients des shampooings et des bains pour bébés et enfants, on pourrait empêcher un grand nombre d’enfants d’être affectés par l’eczéma ».

 

C’est l’utilisation cumulée et durable des produits listés et la concentration du produit qui constituent un risque inquiétant, et « plus on est jeune, plus le risque est important d’être exposé à une modification du système hormonal ou des modulateurs endocriniens ».

 

Recommandations:

 

Le Ministère de la Santé et les autorités sanitaires compétentes ne s’engagent pas sur des recommandations quant aux produits à utiliser. Il semble toutefois raisonnable :

 

– D’éviter une surconsommation de produits cosmétiques pour bébés. Une bonne hygiène de vie est le meilleur garant de la bonne santé de la peau qui n’est véritablement nourrie que par les substances nutritives véhiculées par le sang.

 

– De lire les étiquettes et d’apprendre à sélectionner les produits selon leur composition. Le sens critique reste la meilleure arme face à des sur-sollicitations marketing judicieuses.

 

– Favorisez autant que possible des produits à base de substances naturelles :

 

*Les huiles, beurres, graisses et cires végétales

 

*Les eaux florales, hydrolats, infusions florales

 

*Les huiles essentielles

 

*Les argiles

 

*Les algues

 

*Les tensioactifs naturels : le laurylsulfate et le disodium-laureth-sulfate tirés de l’huile de coco ou de palme, la bétaïne (composant du beurre de coco)

 

*Les alcools et acides gras. Cetyl alcohol , Behenyl alcohol , Stearyl alcohol ou Myristil alcohol , Lauric acid , Stearic acid , Myristic acid , Palmitic acid .

 

*Les gélifiants :farine de Guar, la farine de noyau de caroube, la gomme arabique, l’agar-agar, les algines et l’amidon de pomme de terre, de riz ou de blé

 

*Les tensioactifs naturels : le laurylsulfate et le disodium-laureth-sulfate tirés de l’huile de coco ou de palme, la bétaïne (composant du beurre de coco)

 

– Repérez les produits labellisés « Cosmébio », « Ecocert », « Nature et Progrès », et « Qualité France » 

 

Si l’on ne peut vraiment pas se passer de lingettes bébé jetables, il existe donc des alternatives à celles que l’on trouve en grandes surfaces et qui sont pleines de cochonneries. À mon sens, la meilleure est celle qui consiste à utiliser des lingettes lavables et un liniment  ou seulement de l’eau et quelques gouttes d’huiles essentielles apaisantes et hydratantes. Je l’ai testé et pas l’ombre d’une rougeur ou allergie sur le délicat postérieur de Bébé ! Une lingette par change et même en déplacement, leur utilisation est possible.

 

Personnellement, ce que j'utilise sur ma fille (achetés sur aroma zone le leader francais du marché bio, qualité à bas prix) :

-pour le bain : savon au lait d'anesse (hydratant, aucun sulfate, odeur neutre qui laisse découvrir sa vraie odeur de bébé et non le bébé chimique)

-pour le change : liniment que je fais moi meme à 50/50 huile d'olive, eau de chaux + 1 cuillerée de cire d'abeille pour la texture (pas obligé)

-pour nourrir certaines zones très sèches : beurre de karité, vous ne trouverez jamais une crème plus nourrissante que ce beurre à tout faire

-pour nourrir le corps entier : huile de jojoba ou huile de noyaux d'abricots, le zit zitoune (huile d'olive) convient aussi mais c'est l'odeur le probleme

-pour nettoyer son petit visage : hydrolat de camomille romaine (sert aussi à aider bébé a sendormir avec 1 ou 2 cuillères à soupe dans le bib), ou hydrolat de fleur d'oranger

 

Si vous l'achetez ailleurs, prenez ces ingrédients avec UN SEUL composant dans la liste! 

Les shampoings pour bébé sont aussi nocifs pour la santé, en effet les sulfates contenus décapent bien trop la peau (présents également dans les produits à nettoyer le sol ou la vaisselle) la rendent sèches et favorable aux affections de la peau, privilégiez des savons naturels, si possible à l'huile ou au lait. 

 

Ma fille a une peau magnifique et wAllah que quand je suis allée au bled cet été j'ai utilisé pour la première fois des lingettes, elle s'est retrouvé les fesses rouge sang avec de petits boutons à vif pendant environ 3 semaines! Retournée au lavage naturel ça a bien vite disparu!

Posté par Assya Hayati à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,